Médecin Géneraliste BLAIN

Médecine Générale - BLAIN

BLAIN (44)
Le 10 décembre 2020
Lu 57 fois

Description

MEDECIN GENERALISTE A 80 %

 Conditions matérielles :

 Un logiciel patient informatisé est déployé sur l'ensemble des sites du CHS et est accessible de tous postes de travail, l'établissement dispose d'un CDI bien doté et membre du réseau AscodoPsy qui permet l'accès à une banque de données conséquente.

Le poste s'adresse à un médecin généraliste thésé, ayant un intérêt pour la psychiatrie, le travail en équipe pluridisciplinaire.

Ce praticien exerce en coordination avec les autres médecins généralistes du CHS, il intègre le pôle Ouest sous la responsabilité du Chef de Pôle. Le psychiatre réfèrent du patient est le pivot de sa prise en charge psychiatrique et somatique.

 

Rôle du médecin généraliste en établissement de santé mentale

 - Procéder à l’examen physique des admissions (notamment soins sous contrainte)

- Promouvoir et participer à la conciliation médicamenteuse

- Dépister et surveiller les comorbidités somatiques des patients atteints de pathologies

mentales (évaluer les éventuels diagnostics différentiels, neurologiques..)

- Dépister les facteurs de risque cardio-vasculaire, promouvoir par les IDE la surveillance somatique, la prise des constantes, le calcul de l'IMC…

- Assurer soins intercurrents

- Promouvoir les dépistages proposés par l'assurance maladie et les vaccinations 

- Promouvoir l’activité physique

- Promouvoir le plan national nutrition santé

 

L’exercice s'appuie sur les recommandations de bonnes pratiques pour améliorer la prise en charge somatique des patients ayant une pathologie psychiatrique sévère et chronique.

Dans cette population, les comorbidités sont nombreuses. Les problèmes de santé les plus fréquents de cette population et pouvant entrainer des complications graves sont :

- Le syndrome métabolique, l’obésité, le diabète.

- Le risque d'occlusion (aggravé par certaines thérapeutiques).

- Les maladies respiratoires, la BPCO.

- Les dyskinésies tardives, les tachyphagies ou fausses routes

- Les maladies cardio-vasculaires.

- Les cancers (découverts tardivement).

- Les infections sexuellement transmissibles liées à des comportements à risque.

- L'ostéoporose (favorisée par les troubles alimentaires, le tabagisme actif et la sédentarité).

- Les dysthyroïdies dans les troubles bipolaires.

- Les conduites addictives dont le tabagisme.

 

Au-delà des comorbidités, les traitements psychotropes peuvent entrainer des effets secondaires indésirables (des syndromes extra-pyramidaux, des effets anticholitinergiques, une photosensibilité, une prise de poids et une possible insulino-résistance, un allongement du QT etc».).

 

Liaison fonctionnelle:

 

Travaille en lien avec les autres médecins généralistes du CHS avec des temps d'échanges réguliers

Participe aux staffs et réunions cliniques pluridisciplinaires des unités dont il est référent.

Est en lien avec les services hospitaliers MCO de Nantes, Saint-Nazaire, Ancenis ou Châteaubriant où il peut adresser des patients, ainsi que les médecins traitants et professionnels paramédicaux libéraux ;

Connait et utilise la plateforme Trajectoire pour inscrire les patients en SSR

 

Implication institutionnelle :

 

Ce praticien peut être amené à participer à l'élaboration de protocoles favorisant le dépistage et la prise en charges des comorbidités sus-citées.

II participe à la vie institutionnelle et peut intégrer CLUD, le CLIN, le CLAN, la cellule qualité et toutes autres commissions ou groupes de travail où son implication est une plus-value pour la qualité des soins.

Les gardes sur place sont assurées par le pool d'internes, le praticien peut être sollicité pour intégrer la liste de gardes si l'effectif des internes est insuffisant.

 

Contact
Isabelle VADKERTI
CHS BLAIN BP 59
44130 BLAIN

Cliquez-ici pour vous connecter et accéder aux informations de contact